De chair et d’ombre

thème : Vous avez été sacrifié à Cthulhu étant enfant mais au lieu de vous tuer, il vous a élevé.e et en grandissant vous avez trouvé des effets secondaires… intéressants. Les ténèbres m’entourent et me rassurent, m’étreignent tandis que mon regard les parcourt. Je sors rarement loin de Père. Non pas que cela soit interdit,Lire la suite « De chair et d’ombre »

Apocalypse Cyberpunk

L’opération était finie. Mélusine frottait ses mains sous le robinet tout en listant ce qu’il lui restait à faire. – Désinfecter ses outils – Retirer les bâches – Les jeter à la poubelle – Vérifier qu’il n’y avait pas de sang autre part – Nettoyer en cas de besoin – Désinfecter la salle – RemballerLire la suite « Apocalypse Cyberpunk »

Inspiré de faits réels

Il y a des jours où le sort s’acharne. Très fort. Vraiment très fort. Comme si une quelconque déité lassée de la télé-réalité habituelle qu’offrait l’humanité décidait à ce moment là de se pencher sur la vie d’une personne et de s’en mêler pour son petit plaisir sadique. Je suis persuadée que c’est ce qu’ilLire la suite « Inspiré de faits réels »

La note

Jim reçut une note sous la porte et fut intrigué, surtout parce que c’était la porte du placard. Jim regarda la note. C’était la troisième. La troisième note qui venait du placard. Elle disait toujours la même chose : « Salut ». Il n’avait pas osé l’ouvrir. Il n’était pas fou ! Ce n’était que dans les films d’horreurLire la suite « La note »

La positivité toxique

Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet qui me tient particulièrement à cœur et qui peut faire des ravages malgré toutes les bonnes intentions qu’on peut avoir : La positivité toxique La positvité toxique fait référence au fait de vouloir toujours rester positif·ve, ne vouloir garder que le positif, se focaliser uniquement dessus et rejeterLire la suite « La positivité toxique »

Juste une danse

– Mesdames et messieurs, applaudissez bien fort Nightshade qui va défier notre championne en titre, la grande Christal ! La foule en délire hurlait déjà. Emilie se demandait bien où était l’intérêt d’annoncer ce qui était placardé aux murs depuis des semaines. Elle avait le trac. Ce n’était pas la première fois qu’elle dansait, mais il s’agissaitLire la suite « Juste une danse »

Rêves d’insomniaque

Ses yeux son clos, mais elle ne dort pas. Son visage devient grave, elle fronce les sourcils, se tourne et se retourne en serrant sa couverture contre elle. – Pourquoi ?  Finalement, elle se redresse, cherche quelque chose du regard, peut être la réponse à sa question, et se laisse retomber sur son oreiller en soupirant.Lire la suite « Rêves d’insomniaque »

Le monstre des abysses

Le blanc. J’étais entourée de blanc. Me redressant lentement, je tentai de deviner l’endroit où je me trouvais, mais un épais brouillard blanc m’empêchait de voir plus loin que le bout de mes pieds. Je grimaçai en faisant un pas, mes muscles étaient aussi douloureux que lorsque je m’entraînais un peu trop sans m’étirer après.Lire la suite « Le monstre des abysses »